Introduction

        Au Moyen-Age et à l'époque moderne, la population est estimée à environ 230 millions d'habitants mais augmente peu car les périodes d'accroissement naturel sont entrecoupées de crises démographiques qui sont des périodes où les décès sont supérieurs aux naissances en raison de guerres, de famines, de maladies... Cependant, du XIe au XIIIe siècle, la population a presque doublé grâce aux défrichements et aux nouvelles techniques. Par exemple, l'araire est remplacée par la charrue et le collier de cou par le collier d'épaule. Ce n'est qu'à partir du XVIIIe siècle que la population mondiale augmente plus rapidement. Il lui a fallu 130 ans pour doubler entre 1800 et 1930 passant de 1 milliard à 2 milliards et seulement 45 ans entre 1930 et 1975 pour atteindre 4 milliards. En effet, on constate des progrès dans le domaine agricole, dans l'hygiène, dans les techniques médicales, etc. Aujourd'hui, nous sommes 7 milliards sur Terre. En 1798, Malthus soutenait l'idée que la croissance de la population rencontrerait rapidement les limites de celle des productions, entraînant une grave crise alimentaire. Malgré ses prévisions plutôt pessimistes, les Hommes ont su globalement répondre à leurs besoins alimentaires en augmentant la production agricole à un rythme encore plus rapide, c'est-à-dire grâce à l'agriculture productiviste. Cependant, les prévisions estiment que d'ici 50 ans, nous serons 9 milliards. Selon la Commission européenne, la production agricole mondiale devra doubler d'ici 2050 pour pouvoir nourrir la population mondiale. En même temps, elle affirme que cela devra se faire en utilisant moins d'eau, moins de pesticides, en émettant moins de gaz à effet de serre, etc.

         A quel prix l'agriculture productiviste répond-t-elle aux besoins alimentaires d'une population en perpétuelle croissance ?

        Nous allons tout d'abord décrire l'agriculture productiviste : ses objectifs, ses pratiques agricoles,... Ensuite, nous expliquerons les problèmes qui découlent de cette intensification d'un point de vue environnemental, socio-économique et sanitaire. Enfin, nous terminerons cette étude en proposant des solutions et des alternatives à l'agriculture intensive.

 

        Vous pourrez également approfondir vos connaissances au sujet des organismes génétiquement modifiés qui font tant débat aujourd'hui grâce au sujet annexe.

        Pour une meilleure compréhension, vous pouvez vous référer au lexique mis à votre disposition. N'hésitez pas à cliquer sur les mots de couleur verte pour accéder directement à leur définition ou à des sites officiels.

Ecologie

 

 

BONNE VISITE !

 

 

Florine CLEMENT

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site